4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 04:35
Cette année, c'est la "Version Rosé" du domaine Aloha qui est récompensée. C'est toujours un plaisir de voir mon nom sur ce guide pour les raisons que j'ai déjà évoquées ICI





Partager cet article

Repost 0
Published by Samuel MEGNAN - dans ON EN PARLE !!!
commenter cet article

commentaires

pascal 06/09/2009 17:37

voilà , ce qui risque de passer en presse:
TITRE :
Surfeur de vins
 
CHAPEAU
Juillet 2006, D38 entre les Sables d’olonne et Brem sur mer, entre marais et vignes ; un panneau qui sous d’autres hémisphères aurait paru anodin , sucite ma curiosité : ALOHA , DOMAINE VITICOLE, VINS DE BREM , DEGUSTATION A LA PROPRIETE … ??? Hélas , à l’époque je n’avais pas eu le temps de satisfaire mon étonnement et avais décidé de repousser ma visite à plus tard. Il y a un mois donc ( eh oui, quand on vous dit que le vin on doit l’attendre), je suis parti à la rencontre de « mon interpellation », qui ne fût pas trahie. Suivez moi , je vous emmène au bord de la mer….
 
 
 
CORPS
Aloha, vignes , vendée , vins ; autant de mots et de noms qui n’ont normalement rien pour cohabiter ensemble.Pas, pour Samuel  Maignan, fou de surf ,  titulaire de son dno,( passé à Reims en 1998 tiens , tiens…) , œnologue conseil dans la région ouest, qui décide en 2005 de racheter 4 hectares de vignes pour réaliser  et mettre en forme les grappes de sa réflexion , total contraire des fruits du hasard…
 Car , rien n’est laissé au hasard :
Un nom :, Aloha voulant dire bienvenue du côté de Tahiti, pour bien marquer son attachement à la mer , à quelques encablures du domaine,
un travail : raisonné sur des vignes et cépages autochtones (gamay, cabernet franc , chenin).
Et  surtout un formidable enthousiasme : pour travailler sur ces 4 hectares d’un seul tenant  (base argiles et shistes).
C’est donc sur ce sol , à l’enracinement pouvant aller jusqu’à 3 m, qu’il élabore 7 cuvées, très représentatives de cette région.
Nous ne sommes bien sûr pas , sur des vins monstrueux de tannins et de chaleur , mais plutôt sur une gamme, où une place large est laissée à la fraicheur , sans pour cela que la matière et le corps soient absents.Des vendanges faites la plupart du temps , plus tard que l’appellation, lui permettent d’afficher une maturité au-delà de la moyenne locale , donc de gagner en matière.
Samuel se permet cependant de vous présenter deux gammes , une qualifiée de légère (sur le fruit et la fraicheur), l’autre plus complexe , laissant place à un travail d’extraction un peu plus important.
L’interêt de son travail réside dans le fait qu’il vous permet d’accéder à une gamme très cohérente et très représentative de ce que peut donner une belle vinification , sur des cépages simples, dans une région , plus connue pour ses marins du vendée globe et leur aptitude a boire de la bière ou du vin chaud , sur les quais de La chaume (quartier des sables de l’autre côté du chenal d’entrée au port)…
Partons maintenant vers la dégustation de trois de ses vins, son rosé , tout en gourmandise (60% pinot noir et 40%gamay), dirigeons nous vers son « l’âme de fond »(80% cabernet franc et 20% gamay), exprimant à mon avis le mieux l’expression du terroir (entre légèreté et tannins),et surtout parlons du « vent des bulles », sa méthode traditionnelle rosée comme une dédicasse à l région qui l’a formé il y a quelques années.
C’est marrant comme tout , c’est de la gourmandise à l’état pur , c’est crémeux des fruits gourmands avec des touches oranges sanguines.Pour moi ce vin mériterait un dosage un peu inférieur , mais bon , il ya des clients , et les goûts et les couleurs…
Finissons en, en  posant  un voile pudique sur son « remarquable Belharra »2006 ,composé à 80 % de cabernet sauvignon et 20 % de gamay…
Pourquoi ne pas en parler , malgré sa qualité ? Simplement par soucis d’éthique, consistant a rendre à césar ce qui appartient à césar*, donc en laissant la cabernet sauvignon aux bordelais …Si les Bordelais se mettent a faire du riesling , c’est le bordel ! Déjà que le vin c’est compliqué, alors SVP , les cépages autochtones chez les autochtones et les vaches seront bien gardées !
T’as compris Samuel ? C’est la dernière fois qu’on en parle , nous en « Champagnie » , on rigole pas avec ça, on en a a vu se faire tailler les oreilles pour moins que ça !
Cependant eu égard à ta sympathie , ton aptitude très Beach Boy a surfer sur la vague du terroir , sans pour cela surfer sur celle du « terroir caisse » , nous t’accordons la palme (bah oui c’est de rigueur),  du viticulteur vendéen,  en finissant sur une citation en patois local chaumois, pour ton vin blanc :
« t’as qu’a croire mon rate , ti fais un sacré vin qu’on boirait bien sur un branleur de maquereau »
Pascal Foucher (expert en gourmandises)
*Un peu de culture, pour signaler que le César est un cépage réservé à l’Irancy.

Présentation

  • : Domaine ALOHA
  • Domaine ALOHA
  • : Blog d'un jeune vigneron installé depuis 2005 en Vendée, tout proche des Sables d'Olonne. Objectifs: qualité et respect de l'environnement.
  • Contact

Coordonnées


Tel: +33(0)6.31.29.55.05
Mail: cliquez ICI
Accès par la D38 entre Brem sur Mer et l'Ile d'Olonne
GPS:    46°35'34.25 N et 1°47'39.33 O
Boussole: cap à l'ouest, quand vous avez les pieds dans l'eau, appelez-moi, vous êtes allés un peu trop loin !!


Carte

Horaires d'ouverture

Jusqu'au 18 août:

- du lundi au samedi : 10h30-12h et 17h-19h

- dimanche: 10h30-12h

 

A partir du 19 août:

- du lundi au vendredi: le soir sur rdv

- samedi: 10h30-12h et 17h-19h

WIKIO

Wikio - Top des blogs - Vin

Wikio - Top des blogs - Gastronomie

Localisation des visiteurs

Locations of visitors to this page

Catégories